Le lait de vache et notre santé

Le lait est il bon pour la santé. Les produits laitiers, nos amis?

Nous avons tous entendu un jour qu’il était préférable de limiter sa consommation de produits laitiers car ils n’étaient pas forcément bons pour notre santé. Mais qu’en est-il vraiment?

L’homme comme la plupart des mammifères a besoin de consommer du lait à la naissance pour grandir. Cependant il s’agit du lait maternel et non pas d’un aliment qui provient d’une autre source, quelle qu’elle soit.

Il existe de nombreuses études sur les dangers liés à la consommation du lait de vache. Elles soulignent que tous les autres êtres vivants se contentent de boire du lait maternel jusqu’au sevrage puis s’en passent pour le restant de leur existence. Pourquoi ne serait-ce pas aussi le cas pour l’être humain ?

Le lait de vache est il adapté à l’être humain?

Les communautés scientifiques et médicales s’interrogent depuis un moment sur les bienfaits de consommer du lait animal. D’où la naissance d’une puissante polémique portant sur les dangers liés à la consommation du lait de vache.  En abordant ce sujet, nous devions parler de Robert Cohen, surnommé aux USA, “l’homme anti-lait”, qui a écrit l’un des livres les plus fascinants et les plus documentés sur ce sujet : MILK, The deadly poison (“Le lait, poison mortel”). Dans son livre, il dit que le lait de vache est conçu pour être consommé par le veau qui -lui- a besoin d’un liquide assez énergétique pour lui permettre de doubler de volume en l’espace de 12 mois. Ce livre montre également que le lait, au fil des ans, malgré sa blancheur, est devenu pour les cellules de notre corps l’équivalent des marées noires; Il est tellement omniprésent dans l’alimentation humaine qu’il est difficile d’y échapper ! Au départ, le lait (de vache) est un aliment totalement inadapté à l’adulte en général et à l’humain en particulier. Contrairement au lait maternel qui est conçu pour répondre aux besoins de croissance propres à l’Homme, le lait de vache est trop calorique, trop énergétique, trop riche.

Même si vous avez l’habitude de ne consommer que du lait écrémé, un verre de lait contient bien trop de graisses pour ne pas impacter votre métabolisme sur le long terme. Parmi les affections évoquées : des problèmes de cholestérol, de diabète, de surpoids ou d’obésité… D’ailleurs, les trop fortes quantités de protéines contenues dans le lait de vache forcent le corps à puiser de son calcium pour en évacuer le surplus. De plus la pasteurisation (obligatoire) en fait un polymère (grandes chaines moléculaires peu assimilables), avec 300 fois plus de caséine que le lait maternel, ce qui favorise l’apparition de cancer.

Et pour les bébés?

De nombreux bébés sont maintenant violemment allergiques aux laits en poudre pour biberons. Comment réagissent les pédiatres? Ils font changer de marque… Y a t’il un changement? … Oui le nourrisson développe cette fois un eczéma. Comment le faire rentrer dans l’ordre? … Un corticoïde? qui va cette fois transformer l’eczéma en asthme et tout cela à partir d’un enfant qui était en parfaite santé et qui avait simplement le tort d’essayer de faire comprendre que ce qu’il essayait de digérer ne lui convenait pas.. Et pour les bébés qui réagissent aussi au lait du sein de leur mère ? Rappelez-vous que tout ce que la mère consomme passe dans le sein. Si la mère consomme des épinards son lait est aux épinards, des carottes, du lait à la carotte, et du lait de vache… ?

Quelles sont les conséquences pour les animaux?

La multinationale Monsanto a produit une hormone de croissance destinée à augmenter la production de lait. Les éleveurs auxquels on a imposé cette hormone de croissance se sont retrouvés avec des vaches qui produisaient 40 à 50 litres de lait par jour (auparavant, elles en donnaient au plus 14 litres). Il a fallu développer un nouveau type de vaches, les Holstein, avec les pattes plus longues afin qu’elles ne se marchent pas sur les pis ; les pauvres bêtes ne pourraient pas suivre sur le plan alimentaire, même en broutant 24 h sur 24 si l’on ne les complémentait pas avec des farines.

A savoir qu’une vache normale vit 25 à 30 ans, et celles-là sont épuisées en…7 à 8 ans. Par ailleurs ces vaches sont sujettes à de nombreuses infections, si bien que l’on a dû utiliser des antibiotiques en quantité. Les taux d’antibiotiques dans le lait sont 100 fois plus élevés qu’il y a 25 ans et les autorités sanitaires se sont contentées d’élever les normes limites autorisées. Aux USA, sur les 23 000 tonnes d’antibiotiques fabriqués chaque année, près de la moitié est utilisée pour le bétail. Il est hallucinant de constater qu’aux USA 80% des vaches souffrent de leucémie. Alors, comment le lait de ces vaches peut-il être sans danger pour l’homme ?

Les pathologies du lait?

Cancer

Depuis 1994, année où l’hormone de croissance obtenue par génie génétique fut autorisée pour stimuler la production des vaches laitières, une véritable épidémie de cancers lymphatiques a frappé les USA. Ce type de cancer, rare jusqu’alors, tue plus que les cancers du sein, de la prostate, du pancréas et des organes génitaux réunis. Les citoyens américains sont devenus, sans le savoir, des cobayes qui absorbent de l’hormone de croissance à travers les produits laitiers dont ils consomment 90 millions de tonnes chaque année. 

Au lieu de faire connaître les facteurs nutritionnels qui créent ou favorisent le cancer, on détruit les tumeurs avec la chirurgie et la chimiothérapie. Plus rentable ?

En cas de cancer, la première chose à supprimer TOTALEMENT, ce sont les produits laitiers, puisqu’ils sont plein d’hormones de croissance.

Intolérance au lactose

Si vous souffrez d’intolérance au lactose il vous manque probablement l’enzyme qui décompose normalement le sucre du lait (lactose), la lactase. Les taux de lactase sont élevés chez le nourrisson, ce qui lui permet de digérer le lait. En revanche, les taux de lactase diminuent après le sevrage voir disparait vers 4 ans. 

Certaines personnes se rendent compte relativement tôt que le lait et autres produits laitiers provoquent des symptômes gastro-intestinaux comme des crampes et ballonnements abdominaux, une diarrhée aqueuse, des flatulences, des nausées, des bruits intestinaux audibles (borborygmes) et un besoin urgent d’aller à la selle entre 30 minutes et 2 heures après l’ingestion d’aliments contenant du lactose. 

Si vous n’éliminez pas tous les produits laitiers de votre alimentation, mais vous passez à un ou deux aliments par jour, les symptômes devraient diminuer petit à petit, car les bactéries se rééquilibrent dans l’intestin. Mais si vous arrêtez complètement de consommer les produits laitiers, l’intolérance risque de s’aggraver, d’après les experts de Reader’s digest. 

Il existe donc différents degrés d’intolérance au lactose. Certaines personnes peuvent tolérer un peu de lactose sans tomber malade, tandis que d’autres se sentent très mal dès la moindre petite dose. Il n’est pas rare que certaines personnes intolérantes au lactose puissent digérer les fromages à pâte dure, qui contiennent moins de lactose, et le yaourt plus facilement que d’autres produits laitiers. Le fait de ne pas être malade systématiquement ne veut pas dire que vous n’êtes pas intolérant.

Problèmes de peau

Plusieurs études ont établi des liens entre l’acné et le lait, surtout le lait écrémé, mais aucune n’a trouvé de lien avec le fromage ou le yaourt. Aucun essai clinique n’a confirmé ces résultats, cependant certaines personnes remarquent une diminution des symptômes d’affections cutanées comme l’eczéma et le psoriasis.

Et la caséine?

Près de 80 % des protéines du lait et du fromage sont constituées de caséine, qui est une puissante colle. Comme la caséine est une protéine étrangère, le corps crée des anticorps pour la neutraliser. Cette réaction antigène/anticorps fait sécréter de l’histamine et engendre une intense production de mucus, voire de pus, et surtout d’inflammations (sinusites otites, bronchites, maladies en ite…).

De nombreux chercheurs pensent que la caséine est la principale substance responsable des inflammations articulaires que l’on voit dans les arthrites rhumatoïdes. Cela expliquerait pourquoi la suppression de tout produit laitier permet la plupart du temps le soulagement rapide de ces affections.

Et le calcium, dans tout ça?

Le calcium du lait se métabolise mal chez les adultes, aussi a-t-il tendance à se déposer d’une façon désordonnée. C’est ainsi que se développent des exostoses, des becs de perroquet, et même la maladie de Paget où le calcium de la colonne vertébrale migre vers l’aorte par un phénomène électrolytique. 

Selon un rapport conjoint OMS/FAO, un apport  de 500 mg à 700 mg par jour est nécessaire(un verre de lait en fournit environ 300 mg). N’oubliez pas qu’il y a d’autres facteurs importants qui influencent positivement la santé des os comme : l’apport en vitamine D, l’exercice physique, la consommation de fruits et de légumes.

Il est possible de trouver d’autres sources de calcium, mais ou?

Voici un exemple d’aliments riches en calcium (Quantité pour 100 gr de produits):

Les légumes verts

  • le chou vert (bouilli/cuit à l’eau): 48 mg
  • le chou chinois (cuit) 62,5 mg
  • le cresson (cru) 101 mg
  • le chou kale 72 mg
  • les épinards (bouillis/cuits à l’eau) 240 mg
  • le fenouil (bouilli/cuit à l’eau) 43 mg

Les céréales

  • le soja 220 mg
  • le lupin 176 mg
  • le teff 170 mg
  • l’amarante 159 mg
  • et les haricots blancs (bouilli/cuit à l’eau) 120 mg

Les graines et oléagineux

  • les graines de pavot 1 140 mg
  • le sésame complet 962 mg
  • les graines de chia 631 mg
  • les amandes entières 260 mg
  • les noix du Brésil 150 mg
  • et les noisettes 120 mg

Les épices aussi…

Ces exhausteurs naturels de goûts sont faciles à utiliser et sont de bonnes sources de calcium :

  • le thym séché (1 890 mg / 100 g),
  • la cannelle (1 000 mg / 100 g),
  • le cumin (931 mg / 100 g),
  • et le poivre noir (480 mg / 100 g).

Associer les bons aliments:

Par exemple, pour couvrir ses besoins quotidiens il suffit de consommer une poignée d’amandes, une portion de chou chinois, des sardines (avec les arrêtes) et de s’hydrater avec 💧une eau riche en calcium (Hépar, Courmayeur, Contrex, Rozana).

L’idée recette pour faire le plein de calcium avec plaisir

Idéal pour les apéritifs des beaux jours, le houmous blanc à la coriandre

Vous pouvez l’accompagner de bâtonnets de carotte et de fleurettes de brocoli ou de chou fleur ce qui vous permet de faire le plein de calcium tout en se faisant plaisir!!!

Pour 4 personnes:

  • 240 g de haricots blancs cuits
  • 50 ml de jus de citron
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 c. à s. de purée de sésame demi-complet
  • 3 c. à s. de coriandre ciselée
  • 1 gousse d’ail
  • 1/2 c. à c. de sel.

On mixe l’ensemble, jusqu’à obtenir une texture homogène. Régalez vous.

Face à cette polémique concernant les dangers du lait, il est important  d’être informé et d’avoir recours à une quelconque alternative pour ne pasaffaiblir son métabolisme.

Si vous décidez d’arrêter le lait de vache, il est nécessaire d’éviter toute carence en récupérant ailleurs ce que vous n’avez plus à travers la consommation de lait. 

En revanche, si vous persistez dans votre consommation de lait de vache, pensez en achetant votre pack à vous assurer de ses composantes, de sa provenance… Vous pouvez également porter votre choix sur des laits issus de fermes certifiées BIO. Si il est possible de vous en procurer, pensez à acheter du lait non industrialisé chez de petits producteurs qui vendent le produit de la traite sur des marchés régionaux. En conclusion, l’alimentation est la base qui conditionne la bonne santé de l’Homme. Et gardez toujours à l’esprit que le naturel et le non-industriel doivent constituer l’essentiel de votre intérêt.

Un petit résumé en image 😉

L’intolérance au lactose expliquée par un pédiatre:

L’intolérance au lactose expliquée par un pédiatre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s